Historique

En janvier 1962, la professeure Sœur Rose de l’Assomption, de son nom civil Paulette Chevrier réunit un groupe d’étudiantes autour d’une activité littéraire. Elle rencontre un tel enthousiasme qu’elle fonde les Jeunesses littéraires du Canada-Français (JLCF) à l’image des Jeunesses littéraires de France. Le mouvement prend de l’ampleur. En avril 1965, le Congrès international des Jeunesses littéraires d’expression française a lieu à Montréal. Parmi les invités, on retrouve plus de 140 délégués européens. Des échanges culturels s’organisent, notamment avec la ville de Toulouse.

Trois ans plus tard, le mouvement compte 43 groupes associés à travers le Québec. Des poètes, des écrivains tels que Gilles Vigneault, Félix Leclerc et Guy Beaulne participent à ses week-ends littéraires. En 1969, la JLCF adhère à la Confédération des loisirs du Québec, nouvellement fondée.

En 1973, elle obtient ses lettres patentes sous la dénomination Les jeunesses littéraires du Québec et n’est plus réservée au seul monde scolaire. Puis en 1988, elle confirme sa vocation de loisir littéraire pour tous les âges en changeant son nom pour Fédération québécoise du loisir littéraire (FQLL).

Encore aujourd’hui la FQLL encourage le loisir littéraire par l’action de nombreux bénévoles à travers le Québec.

Mission 

Offrir au grand public l’accès à toutes formes de l’expression littéraire dans un contexte de loisir, d’éducation et de perfectionnement.

CONSEIL D’ADMINISTRATION

 

I

Diane Robert, présidente

région Chaudière-Appalaches

I

Serge Larochelle, vice-président

région Capitale-Nationale

I

Lisa D'Amico, secrétaire-trésorière

Région Montréal

I

Jacques Mondou, administrateur

région Laurentides

I

François Drolet, administrateur

région Saguenay-Lac-Saint-Jean

I

Lise Bonneville, administratrice

région Montréal

I

Carmen Ostiguy, administratrice

région Montérégie



Pin It on Pinterest

Share This